Inscriptions et Modalités de sélection pour admission IDE

Modalités de sélection pour admission – Année universitaire 2022-2023



2 POSSIBILITÉS


1 – PARCOURSUP

► Vous êtes en terminale et aurez 17 ans au plus tard au 31 décembre de l’année d’entrée en formation 
► Vous êtes titulaires du baccalauréat et plus
► Vous êtes déjà étudiant et souhaitez vous réorienter vers les études de soins infirmiers,
► Bachelier, vous souhaitez reprendre des études

Il est nécessaire de s’inscrire sur la plateforme PARCOURSUP selon le calendrier ci dessous (ou Cliquez ici)

Cliquez ici pour formuler vos vœux et ouvrir votre dossier Parcoursup
Modalité de prise en charge de la formation par la région Hauts de France ici

2 – Formation Professionnelle Continue (FPC)

Vous êtes:
► En reconversion
► En Promotion Professionnelle

Pour accéder à la formation d’infirmier en formation professionnelle continue, il est nécessaire de :  
S’inscrire aux épreuves de sélection IFSI selon les modalités d’inscription (voir ci dessous)
Justifier d’une durée minimum de 3 ans de cotisation (consécutif ou non, et sur toute la durée de la carrière) à un régime de protection sociale à la date d’inscription aux épreuves de sélection;
Acquitter un droit d’inscription aux épreuves de sélection.

Les inscriptions à la sélection d’admission pour l’année 2022/2023 sont clôturées*.

*La date butoir d’envoi/de dépôt du dossier étant le Vendredi 04 Février 2022 (cachet de la poste faisant foi).


Modalités d’inscription pour les épreuves de sélection

► Une seule période d’inscription pour tous les IFSI du regroupement des Hauts de France
Versant Sud.
►Un seul dossier dans un seul IFSI du regroupement des Hauts de France Versant Sud est à déposer ou à envoyer par le candidat. (Frais d’inscription à la sélection 70€ (tarif 2022))
► Tout dossier incomplet à la date de clôture des inscriptions ne sera pas pris en compte

Attention à anticiper la prise en charge financière de vos études avant l’admission
 car le montant est d’env. 7 200€ par année de formation (soit env. 21 600€ pour les 3 ans). 
Vous ne pourrez, une fois admis(e), être éligible au financement que par :
- Un employeur ou organisme (OPCO)
- La région Hauts de France (sous certaines conditions à la date de la clôture des dossiers
d’inscription aux épreuves de sélection)
- L’autofinancement de votre formation.

Épreuves de sélection

Les épreuves de sélection sont au nombre de deux :
1° Une épreuve de sélection écrite (notée sur 20) composée de deux sous-épreuves :
► Une sous épreuve de rédaction et/ou de réponses à des questions dans le domaine sanitaire et social durée 30 minutes, notée sur 10
► Une sous épreuve de calculs simples durée 30 minutes, notée sur 10
2° Un entretien : portant sur votre expérience professionnelle (durée 20 minutes, noté sur 20). L’entretien s’appuie sur les éléments de votre dossier d’inscription.

Une note inférieure à 8/20 à l’une des deux épreuves est éliminatoire.

Aucun résultat n’est communiqué par téléphone.
Le candidat est personnellement informé par courrier de ses résultats conjointement à l’affichage et dans les jours qui suivent l’affichage.
Si vous êtes admis, vous devez, dans les dix jours qui suivent l’affichage des résultats, confirmer votre entrée en formation par courrier uniquement (Cachet de la poste faisant foi).
Passé ce délai, les candidats qui ne se sont pas manifestés, seront présumés avoir
renoncé au bénéfice des épreuves de sélection.



ADMISSION

Les résultats des épreuves de sélection ne sont valables que pour l’année universitaire de l’année pour laquelle le candidat a été admis.

Par dérogation, le Directeur de l’établissement accorde pour une durée qu’il détermine, dans la limite cumulée de trois ans, un report pour l’entrée en scolarité dans son établissement :
► De droit en cas de congé pour cause de maternité, de rejet du bénéfice de la promotion
professionnelle ou sociale, de rejet d’une demande de congé de formation, de rejet d’une demande de mise en disponibilité ou pour la garde d’un enfant de moins de quatre ans ;
►De façon exceptionnelle, sur la base des éléments apportés par l’étudiant justifiant de la
survenance d’un évènement grave l’empêchant d’initier sa formation.


Toute personne ayant bénéficié d’un report d’admission doit, six mois avant la date de rentrée, confirmer son intention de reprendre sa scolarité à la rentrée suivante.

Passé ce délai, les candidats qui ne se sont pas manifestés, seront présumés avoir
renoncé au bénéfice des épreuves de sélection.