Taxe d’apprentissage

Si vous nous versez votre  taxe d’apprentissage en 2017 vous participerez AU DEVELOPPEMENT DU NUMERIQUE EN FORMATION UNIVERSITAIRE Á L’IF de CLERMONT

L’intégration des TICE dans la formation en soins infirmiers est maintenant incontournable pour répondre aux besoins professionnels, aux obligations émanant du Ministère et à la population des étudiants

Par ailleurs

  • De nombreuses structures de soins hospitalières utilisent un dossier patient informatisé. Les infirmières participent activement à ces dossiers et donc des compétences numériques leur sont demandées à l’hôpital ou hors les murs dans le cadre notamment du développement de la télé médecine pour le traitement des maladies chroniques (consultations plaies et cicatrisations par exemple à domicile).
  • L’universitarisation de la formation infirmière s’inscrit dans la mouvance universitaire et ne peut rester étrangère aux principes de rénovation des universités françaises, amenés de façon prégnante par la loi du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités (dite loi LRU). Le thème du « numérique » étant un des huit thèmes retenus, pouvant permettre l’élaboration « des schémas directeurs des universités ».
  • Le contexte générationnel des étudiants [1]:

Les étudiants en soins infirmiers (les étudiants en général) ont changé. Ils sont nés avec la technologie,

Une grande étude menée par l’Université de Montréal, auprès de plus de 10 000 étudiants, a permis à Thierry Karsenti d’observer que « les étudiants étaient bien outillés pour utiliser les technologies dans leur formation. » (Karsenti, Bernier, 2006), tout en précisant que « l’important aux yeux des étudiants n’est pas la présence ou non des TIC en pédagogie universitaire, mais bien l’usage qu’on en fait. » (Ibid.).

Par ailleurs[2] la génération Y née entre 1980 et 1995 utilise forcément les outils multimédia et numériques ; ses atouts sont la créativité, l’innovation et l’intérêt pour le travail en équipe et les collaborations

Quant à la génération Z née à partir de 1995, les individus qui la composent sont « extrêmement curieux et informés, lucides et débrouillards. Le rapport au temps est diffèrent des autres générations .ils font tout plus vite, n’attendent pas et surtout s’ennuient des que le rythme ralentit ».Cette génération est hyper connectée, ne pose pas de limite à la connaissance et utilise intelligemment internet et ses possibilités. Elle est davantage dans l’auto-apprentissage, apprenant partout, en tout lieu, en fonction des supports et des ressources disponibles. Les étudiants s’attendent à trouver dans leurs formations ces nouvelles technologies qu’ils utilisent au quotidien car comme la population ils sont de plus en plus  « connectés » et équipés de matériel informatique comme les Smartphones, tablettes ou  mini PC.

Ces éléments générationnels sont des éléments incontournables qu’il est indispensable de prendre en compte notamment dans le projet de formation d’un institut de formation aujourd’hui et pour demain.

La taxe d’apprentissage versée par les entreprises chaque année à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers et Aides-Soignantes du Centre Hospitalier Interdépartemental de Clermont de l’Oise est utilisée intégralement pour améliorer les conditions d’apprentissage des étudiants en soins infirmiers et des élèves aides-soignantes et nous vous en remercions.

La taxe d’apprentissage va permettre en 2018 :

  • De poursuivre l’équipement de toutes les salles de cours en terme de confort, chaises, tables, voire de développer un réseau propre à l’IFSI/IFAS afin d’utiliser par ou pour les étudiants et élèves toutes les ressources d’Internet au service de la formation et aussi de pouvoir équiper notre institut de formation d’une visioconférence partagée.
  • De continuer l’équipement de nos salles de simulation qui permet aux étudiants et élèves, de s’exercer à leur fonction soignante tant sur le plan clinique de la gestuelle que sur le plan relationnel.

L’objectif de ces équipements innovants comprenant un mannequin haute-fidélité et un équipement vidéo en réseau est de mieux les préparer à l’exercice clinique de leur profession, en complément des stages. L’achat de matériel supplémentaire serai un plus pour le développement de cette technique pédagogique.

Ces salles dans les locaux de l’IFSI/IFAS permettent aux étudiants et élèves de travailler en situation simulée des scénarii réalistes de situations de patients afin de répondre de plus souvent à cet objectif « jamais la première fois sur un malade » et ainsi favoriser la qualité et la sécurité des soins.

  • De développer l’apprentissage grâce aux TICE (Technologies de l’Information de la Communication pour l’Enseignement), plusieurs plateformes d’e-learning seront mises à disposition des étudiants (possibilité de ressources de formation à distance).
  • De mettre en œuvre le rapprochement entre la formation infirmière et aide-soignante dans la dynamique « apprendre ensemble pour travailler ensemble ».

Ainsi en consacrant la taxe d’apprentissage de votre entreprise à la formation des étudiants et élèves de l’IFSI/IFAS « Lucien Floury » du Centre Hospitalier Interdépartemental de Clermont de l’Oise.

  • Vous participez à la qualité des formations dispensées auprès de jeunes qui seront appelés à dispenser des soins.
  • Vous associez votre entreprise aux projets de santé de la région Hauts de France.
  • Vous renforcez le potentiel de formation de la région dans le domaine de l’enseignement supérieur.

 

Vous souhaitez verser votre taxe d’apprentissage à l’IFSI-IFAS « Lucien Floury » du Centre Hospitalier Interdépartemental de Clermont de l’Oise, habilité à collecter les catégories A et B (ouvriers qualifiés et cadres moyens), votre possibilité : 

  • Par l’intermédiaire d’un Organisme Collecteur de la Taxe d’Apprentissage

en précisant IFSI-IFAS « Lucien Floury » du CHI de Clermont de l’Oise 

  • Par chèque à l’ordre du Trésor Public adressé à :

L’Institut de Formation en Soins Infirmiers « Lucien Floury » du CHI de Clermont de l’Oise

2 rue des Finets  60607 CLERMONT CEDEX

                                                                        

                                                          Merci de l’intérêt que vous portez à notre Institut.

 

[1] Lire partout étudiant et élève

[2]Loïc Martin ;  L’impact du numérique dans les formations, soins cadres supplément au N°96 2015